Si et seulement si

Si et seulement si : le titre parle de lui-même : il s’agit de la condition sine qua non du poème ; de son émergence, de sa lente urgence, de sa nécessité. Si et seulement si, sous-titré prosèmes & suites parce qu’il s’agit d’un livre composé, comme musicalement, avec du narratif et des humeurs qui prennent en compte toutes les strates qui justement nous composent : de l’affect, de la mémoire, de l’ironie, de la violence, de la légèreté grave, de la mélancolie euphorique emportés par l’invention verbale.


dans la fente de la valleuse – au volant d’une Triumph TR5

(modèle rouge tiffozzi de 1969/ 2498 cm3 150 HP & overdrive)

décapotant le ciel de Vasterival juste au bord de la falaise

je frôle l’Ange B. – effrayé par l’idée que sa chevelure en écharpe

d’écume vienne soudain s’emmêler aux roues à rayons chromés :

CE N’EST PAS AINSI QUE J’AVAIS PREVU D’EN FINIR