Les Énergies, nous

Bruno Normand

Dans Les énergies, nous, Bruno Normand note l’instant du désir, de la tension dans le flux de la vie, mots, images dans la richesse du monde. Une brosse de chiendent, une clé, une jambe de bois, l’étoile polaire, les êtres, les lieux, l’énergie entre les corps, il note et restitue la multiplicité des sensations, triviales et merveilleuse mêlées dans un texte foisonnant. 


 


 

Extrait

ce 14 juin, Begann[...] / autour d’un rosé, nous parlons, un évènement l’a marqué, l’été dernier : de son jardin entre les branches du sureau, il a pu apercevoir le grésillou (c’est un mot de lui) d’une femme nue qui se lavait sous le prunier chez nous / il a vu son grésillou noir et je crois que cela l’a rendu heureux pour un moment, le vieux copain.