L'absolu de ma machine

L’absolu de ma machine est composé de 12 séquences qui s’amplifient progressivement en un seul cercle d’énergie de plus en plus vibrant. Ce poème est un hymne à la présence impersonnelle dans les êtres vivants. Le corps comme abritant lumière, énergie et mots dans la peine et la joie.

 

 

 

 

 

 

 


 

1.

je ne parle pas de mOi 

je parle de mOn cOrps

 

 

Où s’affine l’échelle 

Où se fait le vOyage 

Où passe la vibratiOn

Où sOuvent se cOince la vibratiOn

 

 

surtOut surtOut

je ne parle pas de mOi 

je parle de mOn cOrps

et de cOmment il fOnctiOnne 

avec la peine et la jOie

puis la peine et la jOie 

avec ce qui les réunit 

et ce qui les réunit

avec ce qui est absOlu