Gazelle, je t'enverrai

« Gazelle, je t’enverrai », publié en 1972, est un recueil qui a fait date dans la poésie israélienne moderne tant par son originalité que par sa radicalité. Composé de brefs textes sans titre qui font tantôt penser à des notes arrachées à un journal intime et tantôt à des scènes oniriques, dans une langue extrêmement contrastée où le registre biblique s’articule à l’hébreu idiomatique, il est également marqué par une syntaxe brisée, comme fut brisée toute une génération, traumatisée par la Shoa et les guerres successives du jeune état d’Israël. 

 

 

 

14 euros


 

Gazelle je t’enverrai vers les loups ils ne sont pas dans la forêt

Dans la ville aussi sur les trottoirs tu les fuiras effrayée

Tes beaux yeux m’envieront de voir comme

Tu éclos craintive et ton âme

 

Moi qui t’enverrai devant la violence

La guerre n’est plus pour moi

 

Mon cœur est gazelle en te voyant blessée au sang vagabonde dans l’aube