deux trois mots sans importance

Pensées fugaces, flashes de vie, paroles volées… Quel intérêt leur accorder ? Deux trois mots sans importance est une suite d’aphorismes poétiques qui disent autant l’incertitude et la vanité de l’existence que la beauté et la fulgurance du monde. Au coeur de l’intime, ces mots-là interrogent aussi le langage, comme pour mieux se rapprocher de l’essentiel.










>


 

 

De MH : « Tu surestimes tes forces. Ah ! Si tu pouvais

penser à poser toutes tes charges de temps en temps et ne

reprendre que celles qui t’appartiennent. »

Dans chacune de nos vies surdimensionnées, beaucoup trop

grande pour nous.

Combien la taisent leur souffrance ? Certains par pudeur,

d’autres par amour-propre.

Entendu dans le film d’Alejandro Amenábar, Mar adentro :

« Une seule chose est pire que de perdre un enfant, c’est

qu’il veuille mourir. »