Concessions chinoises

L'Empire du Milieu est happé par une évolution galopante, Concessions chinoises en donne une description sensible et réaliste mais reliée à son histoire. Ce texte poétique interroge aussi la société occidentale, prise en otage entre vitesse, technologie, recherche du gain à tout prix et sa fascination d’un orient fantasmé qui n’est plus.

 

Ce livre n'est pas une relation de voyage mais, comme l’évoque la polysémie du titre, une relation d'effroi fasciné dans une langue apparemment tranquille et simple à l'acuité lapidaire.

Des photos de l’auteur accompagnent l’ouvrage, en contrepoint humoristique et  émerveillé.

Une lecture par l'auteur d'extraits du livre est aussi disponible sur youtube

 


 

3 on the Bund


le fiel

en haut des skyscrapers gratte-ciel du Bund*

la vue est suspendue

avant

juste avant le crépuscule et l’ombre

la cloche égrenne les heures

Big ben asiatique

 

de très belles filles

font le siège

de tous ceux qui passent

 

ce soir carnaval de la nuit à Shanghaï

elles sont sapées comme des reines

rient en se couvrant la bouche

avec leurs mains

 

le drapeau rouge aux étoiles

claque dans le vent capital

 

l’eau est verte plus bas

les grands immeubles de Pudong* perdus

noyés dans le brouillard acide